Assemblée Générale d'AR FALZ

Carhaix le 31/08/2000

Entre continuité et rupture

 

L'Assemblée Générale d'AR FALZ (Bretagne, Socialisme, Laïcité) a tenu son Assemblée Générale annuelle le 31 août 2000 à Carhaix (Finistère).

Les rapports moraux et financiers présentés par la présidente sortante Yvonne COZ et le trésorier sortant Jean MAROT ont montré la bonne santé du Mouvement AR FALZ / SKOL VREIZH : le budget est équilibré mais en hausse importante, ce qui fait que l'Association sera sans doute soumise à la nouvelle taxe sur les sociétés ; les publications de SKOL VREIZH, de l'ordre d'une dizaine l'an dernier, sont de plus en plus reconnues pour leur qualité : prix de l'Académie Bretagne–Pays de Loire pour Bretagne des marais salants (G. Buron), 4 nominations dont 2 récompenses au prix de France 3 Bretagne Du mañ-Du se (F. Favereau, F. Peru).

Au cours des débats, les différents intervenants ont insisté sur l'importance cruciale des nouveaux enjeux culturels et politiques, notamment en matière de culture bretonne :

Conscients de cette nouvelle donne qui va dans le sens de la démocratisation, les militants d'AR FALZ ont affirmé leur intention d'agir dans trois directions :

Mandatés par l'Assemblée Générale, les nouveaux dirigeants d'AR FALZ ont également reçu pour mission d'appuyer la revendication pour une réunification de la Bretagne à 5 départements (motion n° 1), et pour l'extension des compétences de la nouvelle Région en matière des langues et cultures bretonnes (motion n° 2).

AR FALZ entend donc faire entendre pleinement sa voix dans la revendication culturelle bretonne et exprimer sa différence ; refusant tout nationalisme français ou breton, les nouveaux dirigeants continueront à oeuvrer dans un esprit d'ouverture et de tolérance, pour une réappropriation de l'identité bretonne, conçue comme un aspect des droits de l'homme en Bretagne.

 

Le nouveau Bureau d'AR FALZ :


(c) Ar Falz, Septembre 2000 -- Adressez vos commentaires à arfalz@yahoo.fr